">

Paris, le 12 septembre 2011

Chers amis, chers adhérents,

L’été est une excellente période pour prendre un peu de hauteur, faire le bilan du premier semestre et se projeter sur le futur.

Notre association a connu un premier semestre 2011 d’une grande richesse.

L’activité a été soutenue au sein des différents groupes de travail et des temps de rencontre centrés sur l’échange et la convivialité. Plusieurs livrables de qualité ont été produits ou sont en cours d’achèvement. Que tous ceux qui s’y sont impliqués en soient remerciés.

Depuis le mois de juin, un nouvel outil est mis à votre disposition : l’AGORA AFCDP. Ce réseau social à pour vocation de vous fournir un espace de travail collaboratif dans le cadre de la préparation de nos livrables mais aussi de vous offrir une nouvelle forme de lieu de rencontre et d’échange. Pour le Conseil d’Administration, AGORA doit aussi être un moyen de la vie démocratique de notre association.

Pour ceux qui n’en sont pas encore familier, n’hésitez pas à le visiter et à le tester. Après un court temps d’adaptation, vous ne pourrez plus vous en passer ! Vous y lirez des échanges utiles entre membres et de nombreux documents passionnants.

Vous avez été nombreux à rejoindre l’AFCDP depuis janvier, nous devrions être plus de 1.000 à participer à nos travaux au cours de cet automne. 220 adhérents sur 435 sont CIL ou organisme ayant désigné un CIL. Notre représentativité est incontestable.

Nos relation avec l’autorité de la rue Vivienne, la CNIL se sont approfondis et intensifiés, comme en témoigne, sa récente sollicitation sur la révision de la norme simplifiée n°48.

Malgré les incertitudes nées du renouvellement sénatorial de septembre 2011 et des modifications législatives sur le statut de la CNIL, nous commençons à pleinement jouer notre fonction de corps intermédiaire.

Au cours de l’été l’AFCDP est entrée en relation avec différents cabinets ministériels dont celui du garde des sceaux. Nous poursuivrons dans les mois qui viennent cette politique de développement de nos relations auprès des acteurs et des représentants de la société française.

Enfin, mercredi dernier 7 septembre, concrétisant des premiers contacts pris à la fin du printemps, une conférence a eu lieu au parlement européen à Bruxelles avec les associations allemande, néerlandaise et espagnole afin de créer une confédération européenne. Cette confédération en préservant l’indépendance de l’AFCDP, nous est nécessaire pour que le Correspondant à la Protection des données ait la place qui lui revient dans les textes en cours de préparation.

La Commission européenne devrait en effet publier son projet de texte d’ici la fin de 2011. Il est important dans la mise en place de ce nouveau cadre que nous soyons entendus.

Le conseil d’administration et les salariés de l’AFCDP s’y emploient. Pour que cette action soit pleinement efficace et reflète exactement vos perceptions et préoccupations, il importe que vous y participiez :

- en vous exprimant, AGORA AFCDP doit être le lieu de ces échanges sur l’avenir de notre métier, il a été construit à cette fin ;

- en contribuant au recrutement ; parlez de l’AFCDP et de ce qu’elle vous apporte, n’hésitez pas à inciter les organismes qui ne sont pas encore membre à nous rejoindre.

Bien amicalement

Au nom du Conseil, Paul-Olivier Gibert, Président