">

Paris - 28 janvier 2011 : A l’occasion de la journée mondiale de la vie privée (Data Privacy Day) l’AFCDP publie son Index du droit d’accès 2011.

Au titre de la loi Informatique & Libertés, chacun peut exercer un droit d’accès à ses données personnelles. L’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel) publie sa mesure annuelle de l’effectivité de ce droit.

La journée européenne de la protection des données à caractère personnel est une initiative du Conseil de l’Europe, soutenue par la Commission européenne, qui a proclamé solennellement le 28 janvier de chaque année
journée de la protection des données à caractère personnel. En 2009, est apparu le Data Privacy Day qui se tient en Europe mais aussi aux Etats-Unis et au Canada. Ces initiatives ont le même objectif : sensibiliser les citoyens à leurs droits pour promouvoir la protection de leurs données personnelles et le respect de leurs libertés et droits fondamentaux, et en particulier de leur vie privée.

Index AFCDP 2011 du Droit d’accès - Découvrez les résultats !

C’est à cette occasion que l’association française représentative de la profession de CIL (Correspondant Informatique et Libertés) a dévoilé l’an dernier son tout premier « Index AFCDP du Droit d’Accès ». Elle publie
ce jour la deuxième édition de cet Index, en partenariat avec l’ISEP (Institut Supérieur d’Electronique de Paris). Cet indicateur est basé sur les travaux effectués par les participants du Mastère Spécialisé « Management et Protection des Données à Caractère Personnel » dispensé par l’ISEP. Dans le cadre de ce cursus, les élèves mènent plusieurs projets, dont l’un consiste à exercer leur droit d’accès. La promotion 2009-2010 a ainsi sollicité 226 organismes, privés et publics (contre 207 l’an dernier).

La Presse s’est fait l’écho de l’Index AFCDP :

- 82% des organismes ne respectent pas la loi informatique et libertés, par Jean-Marc Manach

Paris, 28th jan. 2011

Following French “Informatique et Libertes” Law, an individual may request that an entity that holds personal data about him, share that personal data with him. After a request is made, the entity has two months to provide full information to the person who made the request, free of charge. In certain circumstances, the individual may then request that the personal information be deleted or that it be brought up to date.

The Association Francaise des Correspondants a la protection des Donnees a caractere Personnel, also known as the French Association of Data Protection Officers (AFCDP), is pleased to publish on 28 January 2011, Data Privacy Day, the AFCDP’s second “Access Right Index”

Intended to help French entities, both private and governmental, prepare themselves to respond to these information requests and to help educate individuals about their rights, the Index will provide some insight into the manner in which entities are currently complying with the law.

To complete the study, access to personal data requests were sent to a panel of more than 220 French entities. In the Index, the AFCDP indicates which sectors were the best and worst in terms of compliance, and also provides anonymous, real examples of wrongdoing and guidance as to best practices.

Privacy and Data Protection in the EU : The grass is not always greener on the other side of the pond, February 4th, 2011 by Monique Alth





Agenda

1er décembre 2017
Réunion AFCDP à Toulouse

24 janvier 2018
12è Université des DPO