">

Il n’existe pas à proprement parler de « droit à l’oubli » dans la loi informatique et libertés (Aucune occurrence dans le texte de loi Informatique & Libertés. Il ne semble pas non plus que le terme d’oubli existe dans d’autres textes de loi français).
Pour les personnes qui l’emploient, l’idée qu’elle recouvre est l’obligation de prévoir une durée de conservation des données personnelles proportionnelle à la finalité du traitement. La Cnil vulgarise cette obligation sur son site Web par la mention « (...)


L'accès à cet article est réservé aux adhérents