">
Accueil »  AFCDP en Régions  » Lyon+  » 

Le 15 janvier 2010 a été créé le groupe AFCDP "LYON+", au cours d’une fructueuse (et chaleureuse) rencontre entre membres qui s’est tenue à Lyon dans les locaux de notre membre Caisse d’Epargne.

Le chargé de mission régional est M. Marc Dolo, CIL du Groupe Casino et Administrateur de l’AFCDP.

Il est épaulé dans l’animation de ce groupe par Mme Françoise Pras (Caisse d’Epargne Rhône-Alpes), M. Hassan Bilal (CIL de Handicap International) et Maitre Laurent Caron.

Vous êtes intéressé pour vous joindre au groupe ?
N’hésitez pas à prendre contact avec eux.

Les deux premiers sujets d’étude retenus par le groupe sont :
- la conception et la mise en place de la procédure de gestion des demandes de droit d’accès ;
- la « communication » que doit assurer le CIL (sa mission comprend, entre autre, la diffusion de la culture Informatique & Libertés).

Le groupe se réunit régulièrement (et est à la recherche de salles pour tenir ses réunions) et organise des repas conviviaux, occasions rêvées de bâtir et d’entretenir son réseau et de s’échanger des informations « off ».

Nous vous invitons à découvrir le compte-rendu de cette réunion régionale, durant laquelle il s’est dit des choses très intéressantes.

Entendu lors des échanges :

- « Un CIL ne devrait jamais à avoir à montrer sa lettre de mission. S’il est obligé de la produire à la demande d’un directeur opérationnel, c’est bien qu’il y a un problème… »

- « En tant que CIL, je ne veux pas remplir le registre. C’est au responsable de chaque traitement de le faire, l’occasion pour eux de s’approprier les concepts et de se poser les questions de base. Naturellement je suis là en support »

- « Notre registre ? Pour le moment un simple fichier de type tableur. Un volet spécifique regroupe les informations qui sont exigibles par n’importe qui au titre de l’article 31. Il ne comprend aucun nom, mais seulement des fonctions (une table de correspondance nous permet d’identifier le collaborateur). Ceci nous évite à remettre à jour notre registre à chaque changement de personnel »

- « La majorité des CIL repoussent à plus tard les aspects communication (auprès des directions opérationnelles, auprès des collaborateurs, auprès du comité de direction). Les raisons invoquées ? Ils ne sont pas rompus à l’exercice, ils préfèrent acquérir au préalable quelques expérience dans leur fonction de CIL, ils mettent la priorité sur la mise en conformité.
C’est pour moi une erreur : il faut commencer par la communication. Comment voulez-vous obtenir l’aide des directions opérationnelles et insuffler les indispensables réflexes si la communication est reportée. De plus, si on attend d’être en conformité, il y a de grandes chances pour que le CIL atteigne l’âge de la retraite avant… »





Agenda

3 octobre 2017
Réunion du groupe "Méditerranée"

6 octobre 2017
Réunion AFCDP à Toulouse

12 octobre 2017
Réunion du groupe "Données de Santé"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Normandie"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Poitou Charentes"