">

Quel type d’adhésion choisir ?

Si vous êtes CIL désigné, la logique voudrait que vous intégriez l’adhésion de votre entité en tant de Personne Morale à l’AFCDP ;
- au chapitre des "moyens" de votre formulaire de désignation auprès de la CNIL
- au chapitre "Moyens et Budget" du bilan annuel que vous présentez à votre Responsable de traitement.

Le montant de l’adhésion est largement couvert par le service de veille (assurée par la lettre d’informations, l’extranet et les contacts multiples dont vous bénéficierez dans le cadre de l’association), par l’accès privilégié de vos cinq (ou quinze) représentants aux Universités et par d’autres avantages (cf. Quels avantages pour les membres ?)

Un CIL se sent souvent seul... Pour vous éviter de porter sur vos seules épaules "toute la misère du monde", et partager avec certaines fonctions clés le beau sujet transverse qu’est la protection des données personnelles et la conformité Informatique et Libertés, l’adhésion Personne Morale donne droit à cinq représentants.

Profitez-en pour sensibiliser d’autres fonctions, comme le RSSI, les adjoints du DRH, du Directeur juridique, du Responsable Marketing, du juriste en charge des relations sociales, etc.

L’adhésion Personne morale vous permet également (c’est une facilité, pas une obligation) d’afficher l’intérêt que porte votre entité à cet important sujet.

Seuls les membres Personne Morale peuvent faire apparaître le logo
AFCDP sur leurs brochures ou site Web : Si vous êtes consultant ou proposez vos services dans le domaine des données personnelles, c’est également ce type d’adhésion qui vous est recommandée (attention : l’adhésion à l’AFCDP ne vaut pas label et les membres de l’Association ne peuvent pas faire usage du logo de l’AFCDP de façon "ostentatoire").