">

Les membres de l’AFCDP, dûment convoqués, se sont réunis le vendredi 22 juin 2012 après-midi, à Paris, pour tenir l’Assemblée Générale Ordinaire statuant sur l’exercice 2011.

Cette AG s’est tenue au siège de CNP Assurances, que vous remercions vivement.

Le matin même se tenait au même endroit la Conférence débat AFCDP « Données personnelles des prospects et des clients : Comment être conforme aux exigences Informatique et Libertés ? ».

Merci également à tous les adhérents qui ont permis, en étant présent ou en confiant un mandat, que cette AG se tienne valablement (par atteinte du quorum).

SYNTHESE DE L’ASSEMBLEE GENERALE

- Allocution d’ouverture de Paul-Olivier GIBERT, Président de l’AFCDP

- Présentation des premiers résultats de l’étude d’impact CIL (évaluation de l’investissement que représente un Correspondant Informatique et Libertés pour un Responsable de traitement) par Bruno RASLE, Délégué général de l’AFCDP

- Projet de règlement européen : présentation des démarches entreprises auprès de Bruxelles (via CEDPO) par l’AFCDP dans le cadre du projet de Règlement européen visant à modifier à terme la loi Informatique et Libertés, par Pascale GELLY, Administratrice AFCDP en charge des relations internationales.

- Présentation du Rapport Financier, par Martine RICOUART-MAILLET, Trésorière.
- Présentation du Rapport Moral, par Paul-Olivier GIBERT et Bruno RASLE

Pour la première fois un "Rapport d’activité" a été rédigé.

Rapport d’activité 2011 - AFCDP

MOT DU PRESIDENT

Chers Membres,

La présentation du rapport annuel de notre association, à l’occasion de son assemblée générale, est toujours un exercice délicat et au final bénéfique, en ce qu’il suppose nous transporter dans le passé alors que nos actions sont tournées vers le futur.

C’est aussi un moment privilégié pour partager ensemble le chemin parcouru et celui-ci est gratifiant.

Notre association a assis sa légitimité à l’égard de la puissance publique dont nous sommes devenus les interlocuteurs incontournables pour toute question relative au métier de Correspondant Informatique et Libertés.

Notamment, nous avons maintenu le climat d’échanges confiants et fructueux avec la nouvelle présidente de la CNIL Isabelle Falque-Pierrotin que nous avions avec Alex Türk, le « père » du CIL.

Cette position n’est cependant pas définitivement acquise. Elle suppose une adaptation permanente de notre organisation et de nos modes de fonctionnement.

L’AFCDP doit rester à la fois un lieu où les professionnels de la protection de la vie privée peuvent :

- échanger en toute convivialité sur leurs pratiques professionnelles ;

- identifier et partager de bonnes pratiques ;

- contribuer à l’adoption de règles pertinentes et applicables par les différents législateurs, tant nationaux qu’européens ou internationaux.

La création de CEDPO – à laquelle nous avons pleinement pris part - marque à cet égard une évolution essentielle.

Par ailleurs nous soutenons avec force nos groupes de réflexion, qu’ils soient thématiques ou régionaux, car ils sont le socle de notre association.

Ce rapport annuel est l’occasion de remercier chaleureusement les Membres qui, bénévolement, consacrent de leur temps pour animer ces espaces d’échange, et les organismes qui accueillent nos groupes de travail.

Je remercie aussi les membres du Conseil d’administration, qui vous représentent, pour leur implication et leur dévouement.

Paul-Olivier GIBERT

Président de l’AFCDP





Agenda

12 septembre 2017
Réunion dédiée aux Départements

6 octobre 2017
Réunion AFCDP à Toulouse

12 octobre 2017
Réunion du groupe "Données de Santé"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Normandie"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Poitou Charentes"