">

Dans deux ans, le 25 mai 2018 à 00h00, le nouveau cadre formalisé par le Règlement européen sur les données personnelles s’appliquera, en remplacement des dispositions de l’actuelle loi Informatique et Libertés.

Deux ans, c’est long... c’est court.

Très court en effet pour se préparer aux évolutions majeures apportées par le règlement.
Très court pour se mettre en position, le 25 mai 2018 au matin, d’éviter des sanctions qui pourront aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaire mondial ou 20 millions d’euros.
Sans compter que, d’ici là, il faut continuer à veiller au respect de la loi Informatique et Libertés.

Mais par où commencer ? Quelles sont les priorités ?

Qui, mieux que les Correspondants Informatique et Libertés, acteurs clés de co-régulation depuis 2005 et futurs "Délégués à la protection des données" (DPO en anglais, pour Data Privacy Officer ou Data Protection Officer), sont pertinents pour formuler quelques recommandations ?

Deux ans C’est long C’est court

Voici donc, de la bouche des adhérents de l’AFCDP quelques conseils dont fera profit tout professionnel désireux de préparer son organisme, privé ou public, à cette échéance majeure.

Bruno Rasle - Délégué général - delegue.general afcdp.net - Tel. 06 1234 0884 - www.afcdp.net





Agenda

12 septembre 2017
Réunion dédiée aux Départements

6 octobre 2017
Réunion AFCDP à Toulouse

12 octobre 2017
Réunion du groupe "Données de Santé"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Normandie"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Poitou Charentes"